Le département Génie Biologique de l’IUT Montpellier-Sète propose des formations qui couvrent les différents secteurs du domaine de la Biologie qui ont subi une évolution considérable ces deux dernières décennies. Le développement de nouvelles technologies et de méthodologies spécifiques nécessite des techniciens et des cadres avec une formation scientifique pluridisciplinaire et une bonne aptitude à la communication.

Notre vocation : former des technicien(ne)s et technicien(ne)s supérieur(e)s pour le secteur de la Biologie dans la recherche publique et privée, l’analyse et le contrôle qualité, la production et le développement, l’industrie alimentaire, la diététique et le secteur technico-commercial, …

Le DUT Génie Biologique prépare en 4 semestres au métier de technicien supérieur, d’assistant ingénieur, tout en permettant une poursuite d’études très ouverte.

Les diplômés en Génie Biologique ont un large spectre de connaissances et de compétences leur permettant d’accéder aux professions intermédiaires et de trouver un emploi dans des secteurs très variés, en lien avec l’option choisie.

Le technicien supérieur en Génie Biologique exerce ses activités en production, analyse et contrôle, dans le domaine du conseil et des services et en recherche et développement, ce qui nécessite l’acquisition de connaissances et de compétences de base identiques pour toutes les options.

Toutefois, les secteurs d’activités diffèrent selon l’option du DUT Génie Biologique, des connaissances et des compétences spécifiques à l’option choisie sont également requises.

Il existe 5 options du DUT Génie Biologique (seules les 3 options en bleu existent au département de Génie Biologique de l’IUT de Montpellier) :

  • Agronomie
  • Analyses Biologiques et Biochimiques
  • Diététique
  • Industries Alimentaires et Biologiques
  • Génie de l’environnement

La formation comporte 1800 heures d’enseignement en présentiel, 300 heures de projets tutorés et au moins un stage professionnel.

Selon l’arrêté du 3 août 2005 relatif au diplôme universitaire de technologie (DUT) dans l’Espace européen de l’enseignement supérieur, les 1800 heures de formation se répartissent en 360 heures de cours magistraux (CM), 540 heures de Travaux Dirigés (TD), 600 heures de Travaux Pratiques (TP). Parmi ces enseignements, 120 heures sont consacrées aux langues, 100 heures à l’expression-communication et 60 heures au Projet Professionnel Personnel.

Ce parcours professionnalisant correspond à 120  crédits européens.

L’assiduité pour l’ensemble des activités pédagogiques est obligatoire. Le règlement intérieur adopté par le conseil de l’IUT définit les modalités d’application

Au cours des semestres 1 et 2, la formation est commune à tous les étudiants car tous les enseignements leur sont indispensables pour les semestres suivants et pour pouvoir, à terme, s’adapter aisément à un contexte donné. Néanmoins, les enseignements spécifiques à l’option dans laquelle les étudiants s’inscrivent, débutent en fin de semestre 2. Cette organisation présente l’avantage de permettre à certains étudiants qui souhaitent se réorienter à la fin du semestre 2 de changer d’option. Un tel changement d’option reste conditionné au nombre de places disponibles.

Entrez dans la double culture universitaire et professionnelle

Pourquoi faire un DUT ?

Un double culture pour toujours avoir le choix entre une insertion professionnelle immédiate ou des poursuites d’études universitaires, en écoles d’ingénieur, où pour les meilleurs étudiants de l’option ABB, en école vétérinaire.

Une culture professionnelle avec un diplôme professionnel délivré au nom de l’État qui correspond à un métier, reconnu depuis des décennies par les professionnels, avec des enseignements technologiques et pratiques, des projets et des stages, et un vaste réseau d’anciens diplômés.

Une culture universitaire avec un diplôme universitaire, contenant des enseignements scientifiques et fondamentaux délivrés par de nombreux enseignants chercheurs faisant partie d’équipes de recherche de haut niveau scientifique. Ainsi les poursuites d’études sont facilitées par l’excellent niveau scientifique acquis et les passerelles vers les nombreuses composantes d’enseignement de l’université de Montpellier, comme la faculté des sciences ou la faculté de pharmacie.

Enfin, une évaluation moderne des étudiants par la pratique d’un contrôle continu intégral, c’est-à-dire sans semaines de partiels, ni d’épreuve terminale, mais des évaluations régulières hebdomadaires pour des résultats connus au fur et à mesure permettant à l’étudiant de se situer dans ses apprentissages.

 Le réseau des IUT

Constitue un maillage dense de 113 IUT répartis sur l’ensemble du territoire, garantissant une cohérence nationale.

Vous trouverez ici https://www.iut.fr/formations-et-diplomes tous les départements de Génie Biologique répartis sur le territoire français.